Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

A La Croisée Des Mondes

  • Fire & Ice : les couleurs

    La pluie fine qui tombe ce dimanche est l'excuse rêvée pour me poser un peu et ranger idées et photos.  Et d'écrire un dernier épisode du massif Fire & Ice.  Les couleurs hivernales ont maintenant été posées, en tout cas les premiers coups de pinceau !

    Outre les incontournables cornus (cornus 'Midwinter Fire', cornus stolonifera flaviramea, cornus alba 'Kesselringii' et cornus alba sibirica) et quelques bruyères, de jolis conifères et écorces colorées ont été plantés, donc ceux-ci.

    18-05-13.jpg

    La pièce centrale du massif est Betula nigra 'Heritage'.  J'ai finalement trouvé un beau sujet de plus de 3,5 mètres de haut, dont le bas du tronc commence déjà à perdre sa jeune écorce juvénile et montrer sa couleur claire.  Il s'agit d'un superbe arbre dont l'écorce s'exfolie et arbore des tonalités rosées et orangées. Il atteindra plus de 10 mètres de haut et a donc été installé dans la courbe du massif, là où il aura toute la place pour s'exprimer et surtout, où il sera exposé au soleil du matin et du soir.  Car là est tout le spectacle offert par ce bel arbre : lorsque les rayons du soleil transpercent les lambeaux de son écorce.  Il faudra bien sûr de la patience pour le voir !

    IMG_1853.JPG

    Un de mes chouchoux est aussi Pinus contorta 'Chief Joseph'. La couleur jaune doré de son feuillage hivernal est incroyable ! Découvert en Oregon, on le retrouve beaucoup dans les jardins d'hiver anglais.  Je l'ai moi-même découvert dans le dernier livre de Cédric Pollet. Il est annoncé atteindre une hauteur de 1,2 - 1,5 m en 10 ans.  

    On remarque bien à l'arrière de la photo l'éclatant Acer palmatum 'Sangokaku' et son bois rouge vif.  Un autre chouchou dont je vais devoir m'occuper pour conduire ses branches.

    IMG_1851.JPG

    Thuja occidentalis 'Fire Chief' est une nouveauté qui ressemble à 'Rheingold' mais qui, selon ce que j'en ai lu, montre des couleurs plus éclatantes que ce dernier.  C'est un petit conifère au port trapu, qui culminera à un peu plus d'un mètre de haut, et ce sont ses jeunes pousses qui font le spectacle. Orangées comme en ce moment, elles vont virer au bronze en été, puis vers un ton rouge plus soutenu en automne. Juste derrière sur la photo, on devine les Helleborus 'Anna's Red', que j'ai eu tant du mal à trouver !

    IMG_1855.JPG

    Quant à mon Acer x conspicuum 'Phoenix', il se laisse quelque peu désirer.  Très tardif au niveau du débourrement du feuillage, ce n'est que cette semaine que les bourgeons ont enfin véritablement éclos.  Peut-être a-t-il pris son temps pour s'installer et a-t-il préféré attendre que les températures soient moins cuisantes pour ses jeunes feuilles ?

    Les plantations dans ce massif Fire & Ice sont maintenant terminées jusqu'à l'automne prochain. Ce ne fut pas de tout repos, mais la satisfaction du travail accompli me laisse un sentiment très positif.

    Et voici levé un pan du voile sur la suite des aventures de 2018, une année spéciale pour le jardin : de grandes manœuvres vont à nouveau démarrer dans quelques jours. Je n'en dirai pas plus pour l'instant, mais on y revient bientôt !

  • Pétales et couleurs

    Le printemps s'est vraiment bien installé au jardin.  Tout pousse à une allure vertigineuse et le jardin change chaque jour. Quelques vues du moment...

    IMG_1608.JPG

    Je ne plante plus de tulipes au jardin car cela me demande trop de temps.  Mais celles qui y étaient présentes continuent à offrir leur floraison.  La luminosité des Hackonechloa est un spectable dont je ne me lasse pas.  C'est une de mes graminées préférées.  Malgré que le sol soit plutôt sec, elles se plaisent car ici par exemple, elles profitent de la fraîcheur du muret.

    IMG_1618.JPG

    Tout à gauche, Iberis sempervirens 'Golden Candy'.  Il a la particularité d'avoir un feuillage vert chartreux. 

    IMG_1678.JPG

    IMG_1652.JPG

    Prunus serrulata 'Amanogawa' est fidèle au poste, comme chaque année depuis maintenant 15 ans.  A l'avant, les pommiers colonnaires Delbard (ici 'Chinon' et 'Villandry') répondent au cerisier et augurent d'une magnifique récolte, à en voir la floraison ! 

    IMG_1647.JPG

    Mon lutin Foxglove a pris ses quartiers d'été près d'un rhodo  dont je n'ai plus le nom, à qui je fais mener la vie dure vu l'endroit peu accueillant où il a été planté, mais qui se débrouille comme un chef depuis des années. Alors, on ne change rien si cela fonctionne.

    IMG_1658.JPG

    Un must du moment, c'est Rhododendron impeditum 'Gristede'.  Je l'adore !  Il est toujours couvert de fleurs, qui ont ce joli ton bleu-mauve clair des campanules.  Il ne faut pas hésiter à l'adopter car il ne dépasse pas un mètre en tous sens.

    IMG_1700.JPG

    Malus 'Evereste' a eu très chaud cette année.  Ses boutons floraux sont de toute beauté car ils mêlent les tons fuschia et blanc.  Cependant, lL chaleur de la semaine dernière a activé la floraison et tout est maintenant déjà devenu tout blanc.  Acheté sous forme de baliveau en 2009, j'ai gardé trois troncs et je les dégage au fur et à mesure de la croissance de ce petit arbre.  Il y aura bientôt des travaux conséquents à cet endroit, mais on en reparlera, chut !

    IMG_1693.JPG

    Près de la terrasse, les Erica darleyensis terminent leur floraison tandis que Pieris japonica 'Little Heath' est splendide cette année et a beaucoup de jeunes pousses !

    IMG_1683.JPG

    Les couleurs des jeunes feuillages sont si lumineuses; ils font le spectacle à eux seuls.  Nul besoin de fleurs ici !

    IMG_1610.JPG

    Quelques tulipes quand même en pots sur la terrasse, car impossible de m'en passer tout à fait !

     

    "S'éloigner de tout rapproche un peu de l'essentiel..."

  • Fire & Ice : les arbres

    Etape 3 : les derniers préparatifs

    Tout a été préparé pour accueillir les premières plantations du massif, à savoir les arbres.

    traverse.jpg

    Tout d'abord, jeudi, j'ai réparé la clôture, endommagée lors de l'abattage des vieux bouleaux.  A partir de deux piquets en bois de même section que les traverses en  béton, j'ai bricolé deux nouvelles traverses, car on ne les fabrique plus en béton, du moins de cette longueur-là.  Le fil a été refixé et redressé.  Ensuite, un coup de karcher sur les piquets et les traverses, pour pouvoir tout repeindre; mais ce travail, je le laisse pour plus tard.  Priorité aux plantations.

    corde.jpg

    Samedi, la pelouse a été redessinée.  Pour visualiser le nouveau contour, j'utilise une grande corde posée au sol.  Cela permet de travailler la courbe pour qu'elle soit bien régulière et ne pas se tromper lors du découpage du gazon.

    Etape 4 : planter les premiers arbres

    C'est le moment tant attendu, celui dont je rêve depuis le début !  Je vous présente ici les deux premiers arbres, que j'ai ramenés des pépinières Benoît Choteau à Bray, près de Binche, spécialisé dans les érables notamment.  J'ai passé un très bon moment à écouter tous les conseils très avisés de Benoît Choteau !

    IMG_1543.JPG

    Le premier arbre qui a été planté ce dimanche est Acer griseum.  Un arbre remarquable détenteur d'un AGM de la RHS, à l'écorce décorative qui se desquame; on l'appelle d'ailleurs l'érable à écorce de papier.  Très rustique, il offre, outre sa superbe écorce brun cannelle, un joli feuillage  automnal. Un must au jardin, je l'adore. Je n'ai bien sûr à montrer ici que la photo du plant tout jeune, planté ce week-end, mais il suffit d'aller voir sur internet combien cet arbre est magnifique une fois qu'il a grandi.

    Le plant que j'ai reçu comporte dans le bas plusieurs belles tiges, que je compte conduire pour que l'arbre pousse en cépée.  Bien qu'il soit de croissance lente, il lui faudra donc de la place vu sa forme, car c'est aussi un arbre à port étalé. A terme, une dizaine de mètres de hauteur et une pièce maîtresse du massif.

    IMG_1557.JPG

    Le second arbre du jour, et bien c'est mon coup de cœur découvert en lisant le livre 'Jardins d'Hiver' de Cédric Pollet.  Acer x conspicuum 'Phoenix'.  Ses rameaux rouges orangés ne passeront pas inaperçus en hiver !  Il a la réputation d'être un arbre capricieux d'après ce que j'ai entendu de personnes l'ayant déjà cultivé.  Je le prends donc comme un challenge !  Avec un port évasé, il a lui aussi besoin de place, mais il devrait à terme faire environ 5 mètres de hauteur.  J'espère vraiment le voir un jour si haut...

    phoenix.jpg

    phoenix 2.jpg

    Le voici âgé de 19 ans, dans le Jardin des Vieilles Vignes de Simone Rivaton (merci à Simone pour les crédits photos).  N'est-il pas magnifique ?

    Qui ne tente rien n'a rien, alors j'y vais !

    La suite, et bien c'est pour bientôt...

     

    "Ne renoncez jamais à un rêve juste à cause

    du temps qu'il faudra pour l'accomplir.

    Le temps passera de toute façon."