Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • Première sortie

    IMG_0161.JPG

    Un soleil d'après-midi et 9 degrés, un dégel qui se confirme, il n'en fallait pas plus pour tenter une première sortie au jardin et inaugurer les grandes manœuvres printanières.  Printanières, alors que l'on est fin janvier ?  Peut-être oui, car ce que j'ai vu est plein de promesses.

    Ne nous méprenons pas, le sol est encore gelé à certains endroits, mais pas autour du bassin d'eau et comme le veut la tradition, c'est toujours par là que je commence le nettoyage.  Petites zones, j'avance vite, histoire de me dérouiller et de me mettre en forme pour la suite.

    IMG_0163.JPG

    Hier samedi, les huit grandes graminées ont été taillées et les chaumes sont allés rejoindre le tas de déchets à broyer.  J'effectue la taille au taille-haie, c'est rapide et efficace.  C'est là que j'ai vu les signes du printemps.  Les pousses vertes des miscanthus sont déjà bien là.

    Ce dimanche, la poche de plantation le long du mur a été nettoyée.  On aperçoit à travers la glace qui fond et au fond de l'eau, les poissons nager très lentement.  L'eau est glacée. Surtout ne pas glisser...

    Dans cette poche, j'avais testé l'an dernier la plantation de physostegia.  J'avais lu dans le dernier livre d'Eric Lenoir, 'Plantes aquatiques et de terrains humides', que les physostegia pouvaient sans problème avoir les pieds dans l'eau toute l'année durant.  Alors j'ai essayé avec un plant.  Il a passé l'hiver apparemment sans encombres puisque j'ai pu déjà observer aujourd'hui les jeunes pousses vertes affleurer à ras du sol.  C'est une super nouvelle car je vais maintenant pouvoir en planter en masse dans la demi-lune.

    IMG_0167.JPG

    Dans ma lancée, j'ai continué en retirant les feuilles mortes dans les massifs près des bassins supérieurs.  J'ai terminé en décidant de tailler à ras les stipas tenuissima. Les semis spontanés près de la sortie du filtre font que le coin devra être un peu remanié, mais ça, je le laisse pour début mars.

    Au final, ce fut un week-end revigorant avec un bon bol d'air pour recharger les batteries...

     

    501846-lg-501835-Horizontal-separator-.png

  • Nymans Garden

    La neige et le gel me poussent à me plonger dans d'anciennes photos à trier, et voilà que je tombe sur celles de Nymans Garden, que j'ai visité lors d'une escapade outre-Manche en juillet dernier.  Ce jardin fut, je crois, mon préféré du séjour.  Je vous emmène donc dans un petit voyage virtuel, direction Nymans Garden dans le Sussex.

    IMG_5700.JPG

    Nymans est le jardin de Ludwig Messel, passionné de plantes.  C'est ici que furent plantées à la fin du 19ème siècle nombre de découvertes botaniques rapportées par les chasseurs de plantes envoyés aux quatre coins du monde.

    Passés l'entrée, nous accédons au domaine via Lime Avenue, un sentier pas très large et qui, au premier abord, ne laisse pas présager de ce que l'on va pouvoir admirer.  Quelques vivaces pour donner le ton et on se retrouve d'emblée dans le pinetum.

    IMG_5712.JPG

    Comme tout le domaine, le pinetum a fait l'objet d'une tempête en 1987 qui a fait d'énormes dégâts et il a dû être replanté.   

    IMG_5725.JPG

    Arrivé au bout de Lime Avenue, après une belle promenade sur le domaine arboré, nous entron dans les jardins proprement dits par ce qu'on appelle la Loggia car sur la droite, hors du cadre de la photo, se trouve une belle loggia, une petite résidence d'été, pour admirer le jardin à l'abri.  Tout au fond, on aperçoit le manoir.

    IMG_5736.JPG

    La promenade nous mène ensuite dans les jardins de rocaille et de bruyères, Rock and Heath Gardens.

    IMG_5737.JPG

    IMG_5743.JPG

    IMG_5747.JPG

    J'ai complètement flashé sur la bruyère claire. L'avantage dans ce jardin, c'est que tous les végétaux sont étiquetés.  Il s'agit ici de Erica carnea 'Golden Starlet'.  Le plus dur sera probablement maintenant de la chercher et la trouver...

    IMG_5777.JPG

    IMG_5752.JPG

    IMG_5774.JPG

    C'est cette partie-ci des jardins que j'ai le mieux apprécié, je pense.  Quel point focal que la graminée, plantée en hauteur. Un stipa gigantea ou autre chose ?  Les massifs de rocaille comprenaient beaucoup de graminées et cela s'harmonisait très bien avec les rochers.  J'y serais restée des heures.  C'est à cet endroit que je me suis dit que j'allais très certainement revenir visiter les lieux un jour !

    IMG_5758.JPG

    Après avoir traversé ces massifs, nous arrivons sur la pelouse de croquet, entourée de massifs composés principalement de vivaces.

    IMG_5762.JPG

    IMG_5764.JPG

    On repasse à nouveau dans le jardin de rocaille pour rejoindre le pelouse principale.

    IMG_5773.JPG

    Sur le Main Lawn trône un imposant et magnifique cèdre du Liban.  Il est juste énorme...  Quel sentiment quand on est tout près et qu'on touche le tronc de la main !

    IMG_5797.JPG

    Le superbe manoir est composé en grande partie de ruines, ce qui donne un cachet unique et très romantique au jardin.  Le manoir a presque complètement brûlé lors d'un incendie en 1947.  Les ruines se visitent, les pièces qui subsistent aussi.  Nous passons sur la gauche pour accéder au Cook's Garden.

    IMG_5799.JPG

    IMG_5802.JPG

    IMG_5808.JPG

    IMG_5817.JPG

     

    IMG_5813.JPG

    C'est là que j'ai regardé s'il n'y avait pas de gousses de graines de ces merveilleux pavots.  Quelle belle couleur ils avaient !

    IMG_5830.JPG

    On passe un portique de style pour se retrouver dans le Walled Garden.  Le domaine des vivaces et annuelles principalement.  Je n'ai pas spécialement aimé ce coin, peut-être à cause des annuelles plantées en rangs bien droits. Cela m'a rappelé nos jardins des années 70.

    IMG_5833.JPG

    Ah, là c'est mieux.  Il est parfois difficile de se repérer car les allées se croisent et on emprunte des chemins latéraux pour ne rien manquer de la visite.

    IMG_5836.JPG

    Nous avons visité la roseraie.  Immense roseraie et des étiquettes partout, pour identifier chaque rosier. Des centaines, voire milliers de rosiers différents.

    IMG_5869.JPG

    Nous empruntons le très long mixed-border du Top Garden.  Les graminées, comme ce Cortaderia fulvida, se mêlent aux vivaces.

    IMG_5876.JPG

    IMG_5886.JPG

    De chaque côté de cette très longue allée, à l'arrière-plan des vivaces, se trouve une superbe collection d'arbres et arbustes, dont certains centenaires.  Je n'ai pas pu arpenter ces chemins malheureusement, car le temps a filé si vite.  Raison de plus pour y retourner lors d'une prochaine virée.

    IMG_5891.JPG

    Pour sortir, nous avons traversé la pépinière, aux étals impeccablement rangés, et aux tentations nombreuses.  Le dépliant indique qu'il s'agit d'une pépinière bio, où les plantes sont arrosées à l'eau de pluie récupérée.  Le domaine recycle également ses déchets verts et 44 tonnes de compost sont produits chaque année !

    Au final, j'ai absolument adoré ce jardin, surtout le jardin des bruyères, où énormément de rhodos, azalées et autres acidophiles sont également plantés.  Un jardin à revoir peut-être en mai, quand tout ce beau monde est en fleurs...

     

    501846-lg-501835-Horizontal-separator-.png

  • Nouveaux rosiers

    L'automne et l'hiver sont des périodes propices aux plantations, on le sait.  Tout le monde s'active au jardin malgré le froid quand les conditions météo le permettent.  Alors, je me suis attelée à la tâche et j'ai commencé par une première vague le mois dernier : l'ajout d'une dizaine de rosiers. 

    Pour la toute première fois, j'ai commandé chez Jean-Lin Lebrun (Melarosa) dans le Nord de la France, et je n'ai pas été déçue ! De très beaux rosiers en racines nues ont été livrés par la poste fin novembre; bien emballés, bien étiquetés, bref, absolument parfaits.  

    Il m'a fallu du temps pour creuser les trous. Vu la nature pauvre du sol, c'est une opération à ne pas négliger.  De grands trous et une brouette complète par plant d'un mélange de plantation maison.

    Tout d'abord, trois rosiers ont quitté le jardin, avec un coup de pied au derrière. Mon vieux 'Buff Beauty', âgé de 15 ans et qui rejetait sans cesse du porte-greffe, 'Heritage', maigrichon et toujours très malade, et enfin 'Winchester Cathedral', qui perd toutes ses feuilles chaque année après la première floraison.

    Petite revue des nouveaux venus, je me suis concentrée sur des valeurs sûres...  Toutes les photos (sauf une) proviennent du site http://www.plaisir-jardin.com avec l'aimable autorisation de David Henriet !  Car ici, et bien il faut attendre un peu avant de les voir fleurir.

     

    Il y a d'abord le beau 'Sally Holmes', que je convoitais depuis un moment.  Planté au fond du jardin, en compagnie du feuillage vert chartreux de Ligustrum 'Lemon, Lime and Clippers'.

     

    Autre merveille, que j'avais pu admirer dans le Jardin de Béné : 'Lavender Dream'.  Un camaïeu de tons lilas qui va venir s'associer au Cotinus coggygria 'Young Lady'.

     

    violette.jpg

    'Violette' m'a beaucoup plu avec ces tons si particuliers.  C'est un beau grimpant et il est aller palisser l'un des trois espaliers au fond du jardin, en remplacement d'un autre rosier que j'ai déplacé. Il fera écho à l'Hydrangea paniculata 'Vanille Fraise'.

     

     'La Belle Sultane' et son cœur jaune sera aussi au jardin, parmi quelques graminées et pas loin du Cotinus coggygria 'Golden Spirit' au feuillage vert doré.

     

     

    'Marie Pavié' est venue remplacer 'Winchester Cathedral'. Acanthes, spirées et perovskia lui tiendront compagnie.

     

    alister%20stella%20gray.jpg

    'Alister Stella Gray' viendra grimper dans un lilas. On verra ce que ça donne !

     

    Un nouveau 'Buff Beauty' pour remplacer l'ancien, mais il sera planté ailleurs, dans ma plate-bande côté rue, en remplacement d'un hibiscus que je viens de dessoucher.

     

     Le géant 'Albéric barbier', une belle liane de 6 mètres de hauteur, va partir à l'assaut d'un bouleau.  Je ne sais pas ce que cela va donner, wait and see...

     

    La belle 'Ghislaine de Féligonde', que je voulais planter depuis déjà bien longtemps !  Elle remplacera 'Graham Thomas' au pied de la double pergola car ce dernier a rendu l'âme l'été dernier après 15 ans de bons et loyaux services.  J'ai d'ailleurs creusé pour examiner l'origine de sa mort et tout semblait normal.

     

     

    Ah, celui-ci, j'ai hâte de voir ce qu'il va donner car les photos que j'en ai vues me plaisent beaucoup.  C'est 'Agnès', un hybride de rugosa.  Il me fallait un rugosa car l'endroit où je devais planter n'était pas très accueillant, derrière la maison, et j'ai voulu essayer tout en mettant le plus de chances de mon côté.  Je croise les doigts pour la suite.

     

     

    Et last but not least, Jacques Cartier, une bouture offerte par mon amie Maryse et dont j'aurai ainsi un bout de jardin chez moi.  Un beau cadeau, merci Maryse !

    Tout est planté sauf un ! Je me suis fait rattraper par le gel... il faut attendre maintenant... 

     

    501846-lg-501835-Horizontal-separator-.png