Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

A La Croisée Des Mondes - Page 5

  • Graminées et compagnie

    Ce dimanche, bon nombre d'entre nous étions devant la télévision car l'émission Jardin-Loisirs était présentée depuis le superbe jardin de notre amie jardinière Claudine. Ambiance d'hiver... Neige et gel ont immortalisé son jardin le temps d'un reportage. 

    Ce jardin, je l'ai déjà vu trois fois, et à chaque fois, c'est le même émerveillement. Je suis donc allée me replonger dans les photos et me suis rendue compte que je n'avais pas encore publié à son sujet.  Alors voici, les photos dates de septembre 2014.

    IMG_2777.JPG

    Tout démarre en douceur à l'entrée, mais on devine déjà le soin apporté aux associations, le souci du détail et l'amour des graminées avec ce superbe hakonechloa.

    IMG_2679.JPG

    A l'arrière de la maison, le spectacle se dévoile.  J'adore ce contraste entre les lignes bien délimitées des haies de buis, de la terrasse en bois et le doux désordre des graminées. 

    IMG_2683.JPG

    On descend légèrement l'allée gazonnée, flanquée de part et d'autre de Prunus.  Tout est étudié, les multitroncs, la même essence répétée dans les plantations.

    IMG_2688.JPG

    Il y a beaucoup de recherche dans l'aménagement, les fruits du Malus 'Red Sentinel' font écho aux Cornus alba 'Sibirica'. La haie circulaire laisse entrevoir une sphère déco. 

    blog.jpg

    Un peu partout, de façon plus ou moins discrète, les petites touches de déco finissent magnifiquement les scènes. 

    IMG_2703.JPG

    Au fil de la promenade, nous voilà dans le fond du jardin.  Le paillis en ardoise nous rappelle que nous nous trouvons dans les Ardennes. Les persicaires et miscanthus (est-ce bien le miscanthus giganteum sur la droite ?) se plaisent vraiment bien.  Le sol est ingrat, rocailleux, Claudine vous le dira; l'été et la sécheresse qui s'en suit peuvent faire de gros dégâts.

    IMG_2705.JPG

    Avant de remonter vers la maison, on croise un massif nouvellement créé, avec un petit bosquet de Betula utilis jacquemontii

    IMG_2714.JPG

    Harmonies de jaunes et de blancs, avec toujours de jolies graminées, comme les Stipa tenuissima à l'avant-plan, associées au Sedum spectabile 'Iceberg'.

    IMG_2716.JPG

     Beaucoup de recherche dans les associations, je découvre de nouveaux détails à chaque passage.

    IMG_2728.JPG

    On retourne vers le centre du jardin et je dois dire que là, j'ai vraiment des étoiles plein les yeux. Les jeunes pousses pourpres de l'euphorbe rappellent les sédums que l'ont aperçoit au loin.  Beaucoup de feuillages et beaucoup de couleurs dans cette scène, preuve qu'il ne faut pas nécessairement des fleurs pour avoir un massif haut en couleurs.

    IMG_2737.JPG

    C'est en remontant l'allée que l'on peut le mieux admirer ce joli couvre-sol vert acide au pied des prunus, Sedum rupestre 'Angelina'.

    IMG_2748.JPG

     Tout en transparence, le Stipa gigantea s'élance vers le ciel.

    IMG_2754.JPG

     C'est ici que l'on voit que le jardin offre une vue imprenable sur la vallée ardennaise.

    IMG_2756.JPG

    Voici donc les magnifiques sedums que l'on admire de loin.  Sedum 'Red Cauli'.   Deux fois que j'en plante ici au jardin, deux fois que je les perds.  J'ai fait une toute dernière tentative.  Avouez qu'ils sont vraiment magnifiques.

    IMG_2758.JPG

    On se rapproche et un petit bassin d'eau circulaire se dévoile. Les Imperata 'Red Baron' au rouge flamboyant; voilà encore une magnifique graminée.

    IMG_2763.JPG

    IMG_2764.JPG

    Je ne pouvais sélectionner quelques photos, je les aime toutes !

    IMG_2768.JPG

    IMG_2771.JPG

    IMG_2772.JPG

    On remarque bien ici les nuances de couleurs des différentes graminées, liées en bottes.

    IMG_2775.JPG

    On resterait bien là des heures... 

    Pour prolonger le plaisir de la visite, rendez-vous ici avec un reportage de Luc Noël pour l'émission Jardin-Loisirs.

  • Première sortie

    IMG_0161.JPG

    Un soleil d'après-midi et 9 degrés, un dégel qui se confirme, il n'en fallait pas plus pour tenter une première sortie au jardin et inaugurer les grandes manœuvres printanières.  Printanières, alors que l'on est fin janvier ?  Peut-être oui, car ce que j'ai vu est plein de promesses.

    Ne nous méprenons pas, le sol est encore gelé à certains endroits, mais pas autour du bassin d'eau et comme le veut la tradition, c'est toujours par là que je commence le nettoyage.  Petites zones, j'avance vite, histoire de me dérouiller et de me mettre en forme pour la suite.

    IMG_0163.JPG

    Hier samedi, les huit grandes graminées ont été taillées et les chaumes sont allés rejoindre le tas de déchets à broyer.  J'effectue la taille au taille-haie, c'est rapide et efficace.  C'est là que j'ai vu les signes du printemps.  Les pousses vertes des miscanthus sont déjà bien là.

    Ce dimanche, la poche de plantation le long du mur a été nettoyée.  On aperçoit à travers la glace qui fond et au fond de l'eau, les poissons nager très lentement.  L'eau est glacée. Surtout ne pas glisser...

    Dans cette poche, j'avais testé l'an dernier la plantation de physostegia.  J'avais lu dans le dernier livre d'Eric Lenoir, 'Plantes aquatiques et de terrains humides', que les physostegia pouvaient sans problème avoir les pieds dans l'eau toute l'année durant.  Alors j'ai essayé avec un plant.  Il a passé l'hiver apparemment sans encombres puisque j'ai pu déjà observer aujourd'hui les jeunes pousses vertes affleurer à ras du sol.  C'est une super nouvelle car je vais maintenant pouvoir en planter en masse dans la demi-lune.

    IMG_0167.JPG

    Dans ma lancée, j'ai continué en retirant les feuilles mortes dans les massifs près des bassins supérieurs.  J'ai terminé en décidant de tailler à ras les stipas tenuissima. Les semis spontanés près de la sortie du filtre font que le coin devra être un peu remanié, mais ça, je le laisse pour début mars.

    Au final, ce fut un week-end revigorant avec un bon bol d'air pour recharger les batteries...

     

    501846-lg-501835-Horizontal-separator-.png

  • Nymans Garden

    La neige et le gel me poussent à me plonger dans d'anciennes photos à trier, et voilà que je tombe sur celles de Nymans Garden, que j'ai visité lors d'une escapade outre-Manche en juillet dernier.  Ce jardin fut, je crois, mon préféré du séjour.  Je vous emmène donc dans un petit voyage virtuel, direction Nymans Garden dans le Sussex.

    IMG_5700.JPG

    Nymans est le jardin de Ludwig Messel, passionné de plantes.  C'est ici que furent plantées à la fin du 19ème siècle nombre de découvertes botaniques rapportées par les chasseurs de plantes envoyés aux quatre coins du monde.

    Passés l'entrée, nous accédons au domaine via Lime Avenue, un sentier pas très large et qui, au premier abord, ne laisse pas présager de ce que l'on va pouvoir admirer.  Quelques vivaces pour donner le ton et on se retrouve d'emblée dans le pinetum.

    IMG_5712.JPG

    Comme tout le domaine, le pinetum a fait l'objet d'une tempête en 1987 qui a fait d'énormes dégâts et il a dû être replanté.   

    IMG_5725.JPG

    Arrivé au bout de Lime Avenue, après une belle promenade sur le domaine arboré, nous entron dans les jardins proprement dits par ce qu'on appelle la Loggia car sur la droite, hors du cadre de la photo, se trouve une belle loggia, une petite résidence d'été, pour admirer le jardin à l'abri.  Tout au fond, on aperçoit le manoir.

    IMG_5736.JPG

    La promenade nous mène ensuite dans les jardins de rocaille et de bruyères, Rock and Heath Gardens.

    IMG_5737.JPG

    IMG_5743.JPG

    IMG_5747.JPG

    J'ai complètement flashé sur la bruyère claire. L'avantage dans ce jardin, c'est que tous les végétaux sont étiquetés.  Il s'agit ici de Erica carnea 'Golden Starlet'.  Le plus dur sera probablement maintenant de la chercher et la trouver...

    IMG_5777.JPG

    IMG_5752.JPG

    IMG_5774.JPG

    C'est cette partie-ci des jardins que j'ai le mieux apprécié, je pense.  Quel point focal que la graminée, plantée en hauteur. Un stipa gigantea ou autre chose ?  Les massifs de rocaille comprenaient beaucoup de graminées et cela s'harmonisait très bien avec les rochers.  J'y serais restée des heures.  C'est à cet endroit que je me suis dit que j'allais très certainement revenir visiter les lieux un jour !

    IMG_5758.JPG

    Après avoir traversé ces massifs, nous arrivons sur la pelouse de croquet, entourée de massifs composés principalement de vivaces.

    IMG_5762.JPG

    IMG_5764.JPG

    On repasse à nouveau dans le jardin de rocaille pour rejoindre le pelouse principale.

    IMG_5773.JPG

    Sur le Main Lawn trône un imposant et magnifique cèdre du Liban.  Il est juste énorme...  Quel sentiment quand on est tout près et qu'on touche le tronc de la main !

    IMG_5797.JPG

    Le superbe manoir est composé en grande partie de ruines, ce qui donne un cachet unique et très romantique au jardin.  Le manoir a presque complètement brûlé lors d'un incendie en 1947.  Les ruines se visitent, les pièces qui subsistent aussi.  Nous passons sur la gauche pour accéder au Cook's Garden.

    IMG_5799.JPG

    IMG_5802.JPG

    IMG_5808.JPG

    IMG_5817.JPG

     

    IMG_5813.JPG

    C'est là que j'ai regardé s'il n'y avait pas de gousses de graines de ces merveilleux pavots.  Quelle belle couleur ils avaient !

    IMG_5830.JPG

    On passe un portique de style pour se retrouver dans le Walled Garden.  Le domaine des vivaces et annuelles principalement.  Je n'ai pas spécialement aimé ce coin, peut-être à cause des annuelles plantées en rangs bien droits. Cela m'a rappelé nos jardins des années 70.

    IMG_5833.JPG

    Ah, là c'est mieux.  Il est parfois difficile de se repérer car les allées se croisent et on emprunte des chemins latéraux pour ne rien manquer de la visite.

    IMG_5836.JPG

    Nous avons visité la roseraie.  Immense roseraie et des étiquettes partout, pour identifier chaque rosier. Des centaines, voire milliers de rosiers différents.

    IMG_5869.JPG

    Nous empruntons le très long mixed-border du Top Garden.  Les graminées, comme ce Cortaderia fulvida, se mêlent aux vivaces.

    IMG_5876.JPG

    IMG_5886.JPG

    De chaque côté de cette très longue allée, à l'arrière-plan des vivaces, se trouve une superbe collection d'arbres et arbustes, dont certains centenaires.  Je n'ai pas pu arpenter ces chemins malheureusement, car le temps a filé si vite.  Raison de plus pour y retourner lors d'une prochaine virée.

    IMG_5891.JPG

    Pour sortir, nous avons traversé la pépinière, aux étals impeccablement rangés, et aux tentations nombreuses.  Le dépliant indique qu'il s'agit d'une pépinière bio, où les plantes sont arrosées à l'eau de pluie récupérée.  Le domaine recycle également ses déchets verts et 44 tonnes de compost sont produits chaque année !

    Au final, j'ai absolument adoré ce jardin, surtout le jardin des bruyères, où énormément de rhodos, azalées et autres acidophiles sont également plantés.  Un jardin à revoir peut-être en mai, quand tout ce beau monde est en fleurs...

     

    501846-lg-501835-Horizontal-separator-.png